CÉAS de la Mayenne
29, rue de la Rouillère
53000 Laval
Tél. 02 43 66 94 34
Mél. ceas53@wanadoo.fr

Sociologie politique

 

La jeunesse et les sports ont un ministre, mais sont séparés : des ministères à géométrie variable

La liste des ministères et des secrétariats d'État est flottante en France ; elle change pratiquement à chaque nouveau gouvernement. Bien entendu, les intitulés révèlent les préoccupations d'une époque mais ne disent rien des actions réellement conduites. Comme la Ve République a déjà connu dix-huit Premiers ministres différents et trente-quatre gouvernements successifs, il est bien difficile d'établir la liste des ministres ayant eu telle ou telle responsabilité. Tentons néanmoins l'expérience, tout d'abord avec la jeunesse, les sports et la vie associative.

L'élection présidentielle de 2007 et ses comptes : quelque 76 millions d'euros de dépenses

Les onze candidats à l'élection présidentielle des 22 avril et 6 mai 2007 ont remis leurs bilans chiffrés à la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques. Ces comptes de campagne, avant la vérification que la Commission doit opérer, sont publiés au Journal officiel du 27 juillet 2007. Les onze candidats ont dépensé au total plus de 76 millions d'euros. En toute logique, les deux candidats du second tour, Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal, ont dépensé le plus : respectivement un peu plus de 21 millions d'euros et environ 20,7 millions d'euros. Des montants assez proches du plafond fixé à 21 594 000 euros.

Les électeurs de Cigné ont testé deux formules. Présidentielle : on pourrait voter autrement

Chacun sait comment, en France, on élit le président de la République. Sauf si un candidat obtient la majorité dès le premier tour, un second tour réunit les deux candidats ayant obtenu le plus de voix à ce premier tour. Du coup, lors de celui-ci, l’électeur peut être amené à voter de façon stratégique (« syndrome » de 2002), et pas forcément comme il le souhaiterait réellement. Techniquement, on pourrait procéder autrement, mais les résultats d’une expérimentation, réalisée pour une part dans un bureau de vote mayennais, peuvent laisser penser qu’on n’est pas prêt de changer de formule. Ceci dit, rien n’empêche les associations, par exemple, de tirer des enseignements de cette expérimentation pour l’élection de leurs administrateurs et membres du bureau.

Jeunes conseillers municipaux en 2005 : 38 % n'envisagent pas de se représenter

En octobre 2005, le Conseil économique et social régional (CESR) des Pays de la Loire a réalisé une enquête par questionnaire auprès du maire et du plus jeune conseiller municipal de chaque commune ligérienne. Le CESR souhaitait savoir "pourquoi et comment ils se sont engagés au service des autres". Le taux de réponse a été de 25 % pour les maires et de 20 % pour les plus jeunes conseillers municipaux.

De l'idéologie utopiste à la dictature : "Ils ne renoncèrent jamais à l'espérance"

C'est ici à un cours d'histoire et de sociologie politique auquel nous convient George Orwell et les animaux de sa "ferme". Le récit, que nous présentons en trente-six courts épisodes, s'appuie sur l'histoire du communisme soviétique. On pourra également l'utiliser pour une méditation sur le pouvoir et ce qu'il génère (peut générer ?).