CÉAS de la Mayenne
29, rue de la Rouillère
53000 Laval
Tél. 02 43 66 94 34
Mél. ceas53@wanadoo.fr

Scrutin / Parité / Cumul des mandats

 

De 8 % en 1977 à 35 % en 2008, les élues municipales augmentent en Mayenne

Synthèse réalisée par le CÉAS de l'enquête lancée par le sénateur François Zocchetto auprès de conseillères municipales de la Mayenne.

Les femmes évincées de la politique : une réaction à l'Ancien Régime ?

La France est très loin de se distinguer pour la place qu'elle laisse aux femmes en politique quand la loi n'impose pas la parité. La Mayenne n'est guère plus exemplaire. Pour comprendre cette réalité nationale, il convient de plonger dans l'histoire : pour Yves Palau, historien des idées, les philosophes des Lumières et les Républicains, aux XVIIIe et XIXe siècles, en se positionnant en réaction avec l'ordre médiéval, auraient, paradoxalement, cantonné les femmes à la sphère privée.

 

80 % des parlementaires sont des "cumulards". Guy Carcassonne : une "absurde exception française"

Selon Le Monde du 4 mai 2010, à l’Assemblée nationale, sur 577 députés, on compte 264 maires, 18 présidents de Conseil général et 7 présidents de Conseil régional. Seuls 87 députés n’exercent aucun mandat local. La situation est similaire au Sénat où seuls 96 parlementaires n’exercent aucun mandat local (sur 343 sénateurs). Pour Guy Carcassonne, professeur de droit public, constitutionnaliste réputé, le cumul des mandats est « une plaie » qu’il faut cautériser, et il est possible de « le faire intelligemment ».

Jack Lang le suggère : "En finir, vite, avec le cumul des fonctions"

Dans Le Monde du 5 mai 2010, Jack Lang, député PS du Pas-de-Calais, professeur agrégé de droit public, appelle de ses vœux « une véritable révolution » qui bannirait l’accaparement des responsabilités par une poignée de « cumulards ». Il invite ainsi à cesser de « verser des larmes de crocodile sur la coupure entre l’élite dirigeante et le peuple, et spécialement sa jeunesse, qui ne se reconnaissent pas à travers cette République des notables »

Pour un renouvellement du système politique français. Rapport Josepin : des idées pour le changement

Le 9 novembre 2012, Lionel Jospin a remis, au président de la République, un rapport de 130 pages, émanant de la Commission de rénovation et de déontologie de la vie publique (CRDVP). Riche de trente-cinq propositions, intitulé Pour un renouveau démocratique, ce rapport, produit par l’ancien Premier ministre (1997-2002) et treize autres membres, pourrait provoquer de nombreux bouleversements dans la vie politique française.